Compagnie

Histoire

Rose Hansé et Bernard CheminRose Hansé et Bernard Chemin fondent le théâtre du Papyrus en 1989. L’histoire de la compagnie débute des années auparavant lorsqu’ils se font remarquer dans le secteur Jeune Public de la Fédération Wallonie-Bruxelles en participent aux parcours d’autres compagnies. Après quinze années de collaboration sur de nombreux projets, ils éprouvent l’envie et le besoin de fonder leur propre troupe de théâtre, afin de pouvoir créer dans une continuité d’intention et de développer leur univers commun.

La création de la compagnie est l’aboutissement d’une passion pour le théâtre et pour l’enfance ; un long combat pour l’accès à la culture dès le plus jeune âge.

Dès ses débuts le théâtre du Papyrus s’est consacré à la création, la production et la diffusion de ses spectacles. Les créations sont des histoires imaginées ou adaptées à partir de livres pour la jeunesse et reflètent un univers poétique ou l’image visuelle transmise et la musique ont une place prépondérante.

Compagnie subventionnée par la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Théâtre du Papyrus a créé depuis ses débuts onze spectacles.

Primés à de multiples reprises, il s’est produit des milliers de fois, dans de nombreux pays européens et de la Francophonie (Belgique, France, Espagne, Pays-Bas, Suisse, Allemagne, Irlande, Portugal, Canada, Nouvelle-Calédonie…).
Certains spectacles ont été joués dans différentes langues comme le néerlandais, l’anglais, le portugais et l’espagnol lors de manifestations théâtrales importantes : le Carrefour International de Québec, le festival de Neerpelt, le festival du livre à Nouméa, le Milk Festival de Toronto, le festival de Madrid, le Festival de Den Bosch, le Festival Mondial de la marionnette de Jonquière, le Kilkenny arts festival, le festival des théâtres de marionnettes de Charleville-Mézières…

Démarche artistique

Pour les membres fondateurs du théâtre du Papyrus, le théâtre est l’espace d’un temps privilégié, dans lequel peuvent se créer des évènements qui ouvrent des portes. Ces portes ouvertes laissent la voie à l’imaginaire, aux émotions, au plaisir, à la réflexion et donc à la vie.

La compagnie entend donner à partager des univers poétiques, oniriques et imaginaires. Il s’agit de faire vivre des personnages porteurs d’humanité, d’humour, de tendresse, qui sont le reflet de questions et de désirs qui jalonnent la vie.

Les créations du théâtre du Papyrus abordent des thèmes universels à travers des situations qui vont au-delà des mots ou du discours destinés à convaincre, mais qui atteignent l’émotion et par-là, la réflexion essentielle.

Décentralisation

Le Théâtre du Papyrus défend un théâtre accessible à tous, quelle que soit la situation sociale ou géographique du public. En ce sens, les représentations scolaires sont primordiales, car c’est à l’école que tous ont les mêmes chances d’accès à la culture.

Dans ce but de pouvoir jouer partout et pour tous les publics, les spectacles sont conçus pour être autonomes techniquement, avec une scénographie légère, adaptable aux conditions de tournée et offrant la même qualité de représentation dans tous les lieux. Ainsi, est favorisé l’accès à des publics isolés, défavorisés ou encore peu habitués à la découverte culturelle.

Aspects pédagogiques

Le théâtre est un acte social, puisqu’il permet de rassembler autour d’un événement. Il s’agit d’un lieu privilégié d’écoute, de réflexion, d’éveil du sens critique, de développement de la sensibilité. Il est éducatif au sens large, participant à l’émancipation des spectateurs.

Pour l’enfant, le spectacle peut être, soit une réserve de souvenirs ou d’images qu’il emporte pour la vie dans ses bagages, soit le début d’une meilleure relation avec lui-même, soit une porte qui s’ouvre sur une autre image du monde.

Pour certains, le théâtre est un moment de plaisir et de bonheur. Pour d’autres, il est un véritable ballon d’oxygène, dont l’effet cathartique les aide à traverser des moments parfois difficiles.

•••

Équipe



Équipe


Bernard Chemin

Pédagogue, comédien, metteur en scène, « auteur » ou plutôt « rêveur de spectacle ». Co-fondateur de la compagnie, il continue depuis 1999 à élaborer des projets, à créer des univers dans l’esprit de « poésie visuelle » qui caractérise le travail de la compagnie. Avec ses complices de toujours mais aussi des rencontres nouvelles à chaque fois, il tente de montrer, dans une aventure désormais collective, des spectacles qui soient le reflet des désirs et des peurs de chacun.


Valérie Kohl

Valérie rejoint le Théâtre du Papyrus début 2009 afin de coordonner la diffusion et l’administration de la compagnie. Sa formation en conduite de Projets Culturels et Sociaux (BAGIC) et son expérience acquise auprès d’autres compagnies de théâtre, de danse et d’éducation permanente lui permet aujourd’hui de jongler naturellement avec tous les aspects que représente la gestion d’une compagnie de théâtre.


Fred Postiau

Après des études en photographie à l’IATA à Namur, il entreprend avec l’aide de l’Agence Fonds social européen une formation de deux ans en régie avec une orientation particulière pour le son. En 2010, il participe au programme de transition professionnel au sein de la régie mobile pour la culture. Ce processus de formation lui ouvrira les portes du secteur théâtre Jeune Public. Dans le cadre de cette formation, il participera en 2012 à la création du spectacle « Haïku » puis sera engagé par le théâtre du Papyrus comme régisseur responsable de la compagnie.

Compagnons de route

L’alchimie d’une création même si elle comporte des intuitions fulgurantes ou des découvertes inattendues est avant tout un long cheminement dans une forêt touffue où l’évidence se fait parfois attendre, où il faut défricher, creuser ou battre en retraite sans cesser de croire qu’un trésor est au bout de l’effort. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’une création collective plus lente à voir le jour mais aussi plus riche car nourrie de l’émotion et de l’imaginaire de chacun.

Ils furent nombreux ceux qui avec leur grande amitié et leur immense talent, ont participé à la conception ou à la réalisation de l’un, de plusieurs ou même de tous nos spectacles. C’est grâce à eux que nos créations ont pu trouver ou conserver leur simplicité, leur fluidité, leur cohérence qu’ils en soient tous remercié du fond du cœur.